Archives de catégorie : Actus du Club

ONCE UPON A TIME…la plongée A Niolon

Remember when sex was safe and diving was dangerous? (Anonyme)

Cette phrase pourrait bien résumer cette vidéo. Une époque où les conditions n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui.

Certains, les plus “vieux”, diront : ça c’était de l’examen!! D’autres, les plus “jeunes” diront : OMG, même pas en rêve! 😲

Dans tous les cas, cette vidéo est un bijou 💍 à regarder

PSP, Work in proGRESS

Ce dimanche, 2 fous bricoleurs ont passé leur matinée (glaciale) à couler des plombs. Pour but : lester notre structure tubulaire des anneaux PSP et éviter d’utiliser des blocs à cet effet !

Notre Gilou (grade : expert bricoleur) nous avait confectionné un moule digne d’une entreprise !

Les fabricants de plombs pourraient en rougir !

Après quelques essais et adaptations, le moule rentre en grande production. Résultat au bout de 3 heures :  16 barres de 2,5kg … une partie viendra se glisser dans les tubes de la structure PSP.

On a quand même bien bossé!
La preuve en vidéo

Bravo a Gillou et Marco. PsPeurs, la torture va commencer 😊

Turritopsis nutricula et Benjamin Button

Qui dit méduse, dit…piqûre. Pas de surprise, le méduse étant un cnidaire (knidē, « ortie, urticant »).

Cependant, maintenant, qui dit méduse dit : immortel !

La méduse Turritopsis nutricula adulte est capables d’inverser son cycle de croissance et de revenir à un état polype,. Puis, de poursuivre une nouvelle croissance. Tout cela grâce au processus de transdifférenciation.

Voir l’explication en vidéo par ici

Depuis toujours, l’immortalité a été un rêve pour l’humanité. Avec la turritopsis, peut-être que ce rêve est plus proche qu’on ne le croit ? Cependant, si on réussit à découvrir le secret de l’immortalité, comment résoudrons-nous alors nos problèmes de surpopulation, de surconsommation des ressources et autres conflits qui semblent déjà insurmontables ?

La fiche doris de Turritopsis nutricula…non trouvé !!!  😯

Merci à JC Capretz pour cette idée si intéressante

A quoi pensent les poissons ? 🐠

C’est vrai ça, à quoi ils pensent ? Car ils pensent !

Et bien, essentiellement … à manger et à copuler, mais pas seulement.

Jonathan Balcombe nous entraîne sous l’océan, le long des fleuves et à travers les parois de l’aquarium pour nous révéler les surprenantes aptitudes des poissons. Capacité mentale et sentimentale, vie sociale et vie familiale, prodigieuses facultés d’adaptation ; ce livre changera à jamais votre regard sur nos cousins sous-marins… et même sur votre poisson rouge ! 🐠

Une idée de cadeau de Noël pour ceux qui s’intéressent à la bio et au fond marin.

(Merci M.P pour l’idée ! 😊)

Le climat ou comment le caca des baleines contribue à l’équilibre climatique 🐳💩

Les baleines engouffrent d’énormes quantités de nourriture. La baleine bleue, par exemple, consomme entre 1 à 4 tonnes de Krill (petite crevette des eaux froides) et/ou de poissons. Une fois le tout digéré, elles évacuent ce dont elles n’ont plus besoin (un big poo 💩) !

Les baleines, contrairement aux poissons, participent au brassage des nutriments car elles relarguent leurs fèces à la surface alors qu’elles s’alimentent en profondeur. Leurs fèces riches en nutriment (surtout en fer) participent au développement du phytoplancton qui est, à la fois, mangé par le krill (la boucle est bouclée).

Le phytoplancton non seulement est le premier maillon de la chaîne alimentaire des océans, mais il joue un rôle essentiel dans le rétrocontrôle du climat global. Le phytoplancton participe à la production de la moitié de l’oxygène que nous respirons en pompant le CO2 (gaz à effet de serre) de l’air. Ces organismes luttent donc contre les bouleversements climatiques.

La diminution considérable de baleines (donc de son caca) impacte la structure et le fonctionnement des océans et de la terre. Donc, finalement, cela a un impact sur nous tous. Prenons soin du fond marin.

Documents qui complètent l’article :

  • Une vidéo (en anglais avec sous-titres en français) qui parle des baleines et leur impact sur l’équilibre de la Terre
  • Les fiches Doris Krill et Baleine bleue Baleine bleue

Descente de rivière, le retour :-)

Les inscriptions de la première descente de rivière de la saison sont ouvertes!

Pour cette remise en jambe, on vous propose de passer une partie de votre Dimanche 14 Octobre, dans le cadre de la vallée de la Juine. Pour les nouveaux et ceux qui ne la connaisse pas, la Juine ce situe près de Lardy, mais là, pas de carcasses de véhicules, juste d’inaccessibles et verdoyantes berges ainsi que la traversée aquatique de Châteaux privés.. Les couleurs automnales seront surement présentes avec les canards.

Une descente de rivière, c’est quoi ?
Imaginez un groupe de plongeurs de tous niveaux (ou même sans niveau), équipés de palmes, masque, tuba, combinaison – chausson et gants en néoprène, planche sous le bras. Vous n’avez plus qu’à mettre à l’eau tout ce beau monde dans la rivière choisie, les faire nager dans les méandres du cours d’eau pendant une « heure » et vous aurez une idée du côté « sportif » de la descente de rivière !
En clôture , discutions de plongeurs autour d’un Barbecue.
En conclusion c’est aussi une manière de se retrouver dans le cadre de la plongée pour partager un moment de convivialité.

Après cette description, vous ne tenez plus, vous ne pensez plus qu’à ça, vous voulez connaître tous les détails pratiques pour vous inscrire ! C’est juste là :

Le rendez-vous est donc le Dimanche 14 octobre 2018, 10h sur la place de l’église de BOURAY SUR JUINE (ou au café d’en face).
Nous nous dirigerons ensuite vers le lieu d’arrivée de la descente.

Comment y aller ?
Soit par vos propres moyens ou en co-voiturage.

Comment s’inscrire ?
Dans un premier temps en répondant par mail à Pascal Dumas (paseal@club-internet.fr) et dans un deuxième temps en confirmant avec un chèque de 10 €uros à l’ordre de DUMONT Michel, à remettre à la piscine.
La fin des inscriptions sera le vendredi 12 octobre

Quel matériel faut-il ?
– Palmes, masque, tuba.
– Chaussons en néoprène, gants en néoprène.
– Combinaison en néoprène. Pour cette dernière, si vous n’en possédez pas, vous pouvez la louer dans un magasin de la place parisienne (Vieux Campeur,H2O Plongespace Balard ou Subchandlers Boulogne, FADIS à Versailles…).
– Une planche de type “body-board” (pas une planche de piscine).

Voilà , vous savez tout ! Si vous avez des questions complémentaires n’hésitez pas à les poser à Pascal.

Venez nombreuses et nombreux, on va bien s’amuser et bien manger !
A bientôt.

 

Sirenes de Corée – Les pêcheuses en apnée de Jeju-do

Un hommage à les Haenyo, ces femmes apnéistes originaires de la province de Jeju-do (Corée) connues pour être capables de retenir leur souffle pendant plus de deux minutes et de plonger à des profondeurs environnant les vingt mètres, afin de « pécher » de la roche toutes sortes de mollusques – lambis, ormeaux, poulpes ou concombres de mer. Cela leur permet de faire vivre leur famille pendant que les hommes s’occupent des enfants

N’hésitez pas à aller regarder le documentaire sur elles « ici ». Une histoire touchante vu l’âge de nos apnéistes

Cela nous permet de souhaiter à nos chers collègues apnéistes ESR un bon séjour. On attend autant de vous! 😊